Home » Email marketing tips: augmentez vos taux d’ouverture!
Email marketing tips: augmentez vos taux d'ouverture

Email marketing tips: augmentez vos taux d’ouverture!

Comme leur nom l’indique, les email marketing tips sont toujours les bienvenus pour inspirer la création de contenu de qualité, mieux positionner votre produit ou service, améliorer les ventes, etc.

Et les email marketing tips qui se réfèrent au taux d’ouverture sont le meilleur moyen de savoir si votre campagne d’ email marketing fonctionne.

Ceux qui parviennent à atteindre le taux d’ouverture idéal finissent par créer un avantage concurrentiel difficile à atteindre.

Il convient de souligner que le “taux idéal” est relatif: il dépend de la taille de votre liste d’e-mails valides et de votre capacité à engager votre lecteur.

Pourquoi cette mesure est-elle si importante?

Le taux d’ouverture, qui est l’un des paramètres les plus importants de l’analyse du email marketing, nous permet de connaître d’autres mesures ultérieures qui, ensemble, se transforment en une communication de plus en plus affirmée.

Grâce à lui, nous pouvons voir si l’objet du courriel et le pré-en-tête (texte qui apparaît juste après l’objet) sont appropriés, si l’heure d’envoi est correcte, si la qualité de la liste est bonne, parmi d’autres éléments importants de la communication d’une campagne de courriels.

Mais pour que tout cela soit couronné de succès, il faut que les courriels arrivent dans la boîte de réception, n’êtes-vous pas d’accord?

D’où l’importance de la validation des courriels, tant pour améliorer les taux d’ouverture que pour toute autre mesure de email marketing.

Tout d’abord, vous devez savoir si les courriels avec lesquels vous communiquez sont réels. C’est là qu’une liste d’adresses vérifiées fait toute la différence, car vous évitez ainsi le risque d’être bloqué par les fournisseurs d’accès à Internet.

Et en parlant de blocages, pourquoi ne pas débloquer tout ce qui affecte les taux de livraison de votre email marketing ?

Découvrez ci-dessous nos conseils en matière d’ email marketing tips !

Qu’est-ce qui précède la conception du email marketing?

Bien entendu, la conception du marketing par courrier électronique est un élément très important qui doit être planifié dans les moindres détails, mais prenez votre temps.

Lorsqu’il s’agit d’ouvrir un courrier électronique, le design vient en dernier. En effet, avant d’élaborer le contenu visuel, il faut organiser certains éléments fondamentaux. Les voici:

  • Qui êtes-vous en tant qu’expéditeur ? Saviez-vous que l’identification de l’expéditeur marque également des points lorsqu’il s’agit d’ouvrir des courriels ? Si vos courriels sont informatifs, l’utilisation de [@suaempresanews.com] encourage l’utilisateur à vous identifier parmi des milliers de courriels, comme [@fulanocomunicacao] et [@suaempresacorp], par exemple. Soyez donc précis lorsque vous vous identifiez comme l’expéditeur. Cela peut faire une grande différence lorsque l’utilisateur choisit le message à ouvrir.
  • Nombre d’e-mails : les messages répétitifs remplissent la boîte de réception et deviennent lassants. En matière de email marketing, la périodicité est également un élément stratégique très important. Un nombre élevé d’envois peut donner à votre marque une image de dérangement, ce qui se traduit par des plaintes indésirables, qui sont le recours de l’utilisateur pour cliquer sur le bouton “Ceci est un spam”. Il vaut mieux penser à éviter cela avant de se lancer dans la conception, ne pensez-vous pas ?

Ce que tout le monde sait (vraiment ?)

  • Ligne d’objet : l’élément phare qui incitera l’utilisateur à cliquer et à ouvrir le message. Il n’est pas nécessaire de s’étendre sur le sujet, car tout le monde connaît l’importance d’un bon texte, des déclencheurs mentaux et de tous les autres éléments pertinents, mais beaucoup de gens oublient quelques ressources qui peuvent faire une grande différence. Les émojis (à condition qu’ils soient utilisés avec parcimonie) et le nombre de caractères – 55 pour les ordinateurs de bureau et 47 pour les téléphones portables – sont essentiels pour attirer l’attention de l’utilisateur de la bonne manière.
  • Preheader : également appelé texte d’accompagnement, il s’agit du texte visible avant l’ouverture de l’e-mail. Ce texte est très important car il peut être utilisé comme une extension de la ligne d’objet. La longueur correcte est de 60 caractères (maximum). Vous vous assurez ainsi que le maximum d’espace est utilisé pour inciter l’utilisateur à ouvrir le message.

Vous voyez à quel point la conception d’une campagne d’e-mailing est importante ? Tirez le meilleur parti de ces conseils de email marketing pour obtenir un bon taux d’ouverture !

Et savez-vous comment calculer cette mesure ? C’est ce que nous verrons ensuite.

Email marketing tips pour calculer le nombre d’emails ouverts

Vous avez créé votre campagne de email marketing et l’avez envoyée à votre liste de contacts. Parmi les personnes qui ont reçu le message, combien l’ont réellement ouvert ?

Le taux d’ouverture indique le pourcentage de prospects qui ont ouvert le message par rapport au nombre d’e-mails qui sont arrivés dans leur boîte de réception.

Si votre liste de diffusion n’est pas correctement validée, certains courriels seront rejetés (ou bloqués), ce qui aura une incidence sur le taux d’ouverture.

Pour le calculer, il suffit de diviser le nombre d’e-mails ouverts par le nombre d’e-mails envoyés moins le nombre d’e-mails rejetés. Multipliez le résultat par 100 pour obtenir le pourcentage final.

Pour expliquer plus clairement :

Taux d’ouverture = [emails ouverts / emails envoyés – emails bloqués] x 100.

Saviez-vous que la validation des e-mails permet d’augmenter votre taux d’ouverture ?

Vérifiez vos e-mails avec SafetyMails. Ouvrez votre compte gratuitement et recevez 100 crédits pour l’essayer.

Qu’est-ce qui peut être considéré comme un bon taux d’ouverture?

Ne soyez pas déçus par les chiffres :

  • Très bon : 20% +
  • Bon : entre 10 et 20
  • Passable : entre 6 et 10
  • Mauvais : 6% –

Ce que disent les statistiques actuelles

Selon Statista, en 2022, environ 60 % des spécialistes du marketing avaient un taux d’ouverture supérieur à 20 %. Il s’agit là de données mondiales.

Environ 35 % se situent entre 10 et 20 %, et seulement 5 % des personnes travaillant dans le domaine du marketing par courriel déclarent ouvrir moins de 10 % de leurs courriels.

En d’autres termes, dans l’ensemble, le taux d’ouverture du marketing par courriel est bon. Cela prouve que le email marketing reste l’investissement le plus rentable en matière de marketing numérique, avec un incroyable retour sur investissement de 42 USD pour chaque dollar investi.

Conseils de email marketing pour augmenter le taux d’ouverture

Les meilleurs exemples de email marketing avec un bon taux d’ouverture suivent une ligne d’organisation de ce qu’il faut faire et de ce qu’il ne faut pas faire.

Commençons par ce qu’il faut faire : qu’est-ce qui attire l’attention de l’utilisateur au milieu de tant d’autres courriels ? La ligne d’objet et le pré-en-tête.

Comme chaque cas est différent, l’utilisation d’emojis doit être prise en compte, mais une bonne rédaction et le respect du nombre de caractères pour une bonne lecture sont fondamentaux.

En ce qui concerne le texte, les phrases qui éveillent la curiosité donnent généralement de bons résultats.

À quelle étape de l’entonnoir se trouve votre prospect ? Il est très important de bien définir cette information, afin que votre ligne d’objet et votre pré-en-tête soient en phase avec les objectifs de la campagne.

Passons maintenant à ce qu’il ne faut pas faire : attention à la fréquence de vos envois. Un trop grand nombre d’e-mails peut rebuter l’utilisateur.

Revoyez vos lignes d’objet pour éviter qu’elles ne se transforment en clickbaits. Veillez également à ce que la promesse du titre corresponde au contenu de l’e-mail.

Faites attention à votre définition en tant qu’expéditeur : qui se sent encouragé à ouvrir un courriel dont l’expéditeur est “@noreply”, par exemple ?

Enfin, gardez votre liste de diffusion à jour en la vérifiant régulièrement, même (et surtout) si vous utilisez des formulaires en ligne.

Créez votre calendrier de (bons) contenus et surveillez les taux d’ouverture pour analyser le comportement des utilisateurs par rapport à votre communication. Déterminez ce qui fonctionne le mieux et investissez-y ! Déterminez ce qui fonctionne le mieux et investissez-y !