Home » Comprendre la structure d’un e-mail et convertir plus de prospects
Comprendre la structure d'un e-mail et convertir plus de prospects

Comprendre la structure d’un e-mail et convertir plus de prospects

La structure d’un courrier électronique qui convertit implique de l’organisation, des techniques de marketing et une bonne dose de feeling.

Bien qu’il existe différents types de messages, la structure d’un courrier électronique doit suivre un schéma de base. Tout d’abord, vous devez communiquer, puis inciter le prospect à effectuer une action, qui peut consister à acheter quelque chose, à télécharger du matériel, à s’inscrire à un événement, etc.

C’est ce que nous appelons la conversion. C’est la raison pour laquelle le CTA principal est placé au tout début du message.

Poursuivez votre lecture pour identifier chaque phase de la structure d’un e-mail et appliquer des techniques qui peuvent vous aider à augmenter votre taux de conversion !

Objet

C’est ici que tout commence. La ligne d’objet est la porte d’entrée qui persuadera le lecteur d’ouvrir l’e-mail.

En fait, si votre message n’arrive pas dans la boîte de réception du prospect, tout votre investissement est réduit à néant. C’est pourquoi la vérification des courriels est si importante.

Sans elle, il est impossible de savoir si un courriel est valide ou non. Par conséquent, les listes non vérifiées sont susceptibles d’être rebondies, de contenir des pièges à spam, des pourriels et toutes sortes d’e-mails risqués qui nuisent à la réputation de l’expéditeur.

En règle générale, la ligne d’objet doit être personnalisée. Celle-ci crée un lien avec le lecteur et constitue un élément proéminent sur l’écran de l’utilisateur.

Imaginez le nombre de courriels envoyés chaque jour. La ligne d’objet est le seul moyen de se démarquer de la concurrence !

En-tête

La ligne d’objet commence le travail de persuasion, et le preheader a pour fonction de finaliser cet objectif.

En effet, le preheader est le texte qui apparaît immédiatement après la ligne d’objet, finalisant le concept qui attirera le lecteur à l’intérieur de l’e-mail.

L’objet et le pré-en-tête forment ensemble l’un des principaux indicateurs clés de performance du marketing par courriel : le taux d’ouverture.

Une bonne performance de cet indicateur signifie que le prospect est réceptif et que le taux de conversion sera probablement bon lui aussi.

En revanche, lorsque le taux d’ouverture n’est pas bon, cela signifie que la ligne d’objet et l’en-tête doivent être repensés, car ils ne parviennent pas à persuader le lecteur.

Structure d’un courriel : corps du message

Au cœur de l’e-mail se trouvent votre argumentaire de vente, votre approche du prospect en vue d’établir une relation, votre communication transactionnelle ou informative, etc.

La personnalisation est également bienvenue ici. Vous pouvez (et devez) l’exploiter en utilisant le nom du prospect, ses points faibles par le biais d’une copie directe et d’éléments visuels.

La composition interne du message mérite une attention particulière : il doit y avoir un équilibre entre le texte et les images. La règle générale est d’utiliser 60 % de texte pour 40 % d’images.

Les FAI classent les courriels constitués d’une seule image plate dans la catégorie des spams. Évitez donc de créer vos messages de cette manière.

N’oubliez pas non plus d’appliquer le texte alt, qui est la description des images. Cela permet au lecteur de comprendre plus facilement si l’image ne se charge pas. Les fournisseurs considèrent qu’il s’agit d’un bon comportement et vous gagnerez des points de réputation.

Choisissez de créer vos messages en HTML, afin qu’ils soient faciles à lire dans n’importe quel navigateur. Vous contribuez ainsi à optimiser les taux de distribution et d’ouverture.

Le CTA dans la structure d’un e-mail

Vous vous identifiez au prospect en lui expliquant ses difficultés et en lui présentant une solution à son problème. Il est maintenant temps de l’inciter à se convertir.

Il est recommandé de placer le CTA principal au tout début du message. Ainsi, le lead intéressé par le contenu a déjà la possibilité de se convertir rapidement.

D’autres CTA peuvent être appliqués tout au long de l’e-mail, mais il est important que l’appel à l’action principal soit dans la ligne de mire de l’utilisateur dès qu’il ouvre le message.

Le bouton d’appel à l’action doit attirer l’attention du lecteur en utilisant des couleurs contrastées et, bien sûr, un texte précis.

N’oubliez pas que l’appel à l’action doit correspondre au stade auquel se trouve le prospect dans l’entonnoir marketing. En d’autres termes, si le prospect se trouve au bas de l’entonnoir, l’appel à l’action doit être orienté vers l’achat, et ainsi de suite.

L’appel à l’action peut se présenter sous la forme d’une image ou d’un texte. Définissez le format qui convient le mieux à votre buyer persona et appliquez-le.

Pied de page

Le pied de page est l’endroit où se trouvent les informations de fond du message. Mais cela ne signifie pas que ces informations ne seront pas consultées, bien au contraire !

Il s’agit d’informations importantes, mais elles ne doivent pas constituer l’objectif principal du message.

La politique de confidentialité, les conditions d’utilisation et la conformité au GDPR doivent être affichées via des liens spécifiques.

Le pied de page doit également contenir tous les contacts et réseaux sociaux de l’entreprise, tels que le site web, le nom de l’expéditeur du message (le cas échéant), etc.

Structure d’un courriel : conclusion

Il existe différents types d’e-mails, mais ils doivent tous comporter une ligne d’objet, un pré-en-tête, un corps de message contenant un CTA et un pied de page.

Même s’il s’agit d’une lettre d’information, tous ces éléments doivent être présents afin de garantir une bonne réponse de la part du lecteur.

Un courriel contenant tous les éléments nécessaires pour créer un lien avec le lecteur est capable de nourrir le lead et de maintenir une relation saine avec lui.

FAQ

Quelle est l’importance de la ligne d’objet et de l’en-tête dans la structure d’un courrier électronique ?

La ligne d’objet et le pré-en-tête sont la porte d’entrée de l’e-mail. Lorsqu’ils sont bien exécutés, ils créent la persuasion nécessaire pour que le lecteur passe à l’intérieur de l’e-mail. C’est ce qui définit les taux d’ouverture. Un courriel qui obtient de bons résultats pour cet ICP a de fortes chances d’être bien converti.

Quels sont les points d’attention dans le corps du message ?

La composition interne du message doit privilégier l’équilibre entre le texte et les images. Un courriel ne doit jamais être créé avec une seule image, car les filtres anti-spam bloquent les messages dans ce format.

Il est recommandé de créer les messages en HTML, afin de faciliter leur ouverture dans tous les navigateurs et de contribuer ainsi aux taux d’ouverture.

Qu’est-ce qui ne peut pas manquer dans le pied de page d’un courriel ?

Tous les contacts de l’entreprise (site web, réseaux sociaux, etc.), ainsi que la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation.